L'Islande en van, à petit prix

Retour sur un voyage exceptionnel en terre islandaise … 3000 km parcourus sur les routes d'Islande, entre cascades, points de vue, montagnes, nids de poule, falaises, et étendues à perte de vue. ❤ 3000 km entre pluie torrentielle, vent qui fait trembler toute la voiture, soleil aveuglant et tempête de neige. 3000 km de "waou", "roooh c'est beauuuu", "regarde regarde", "réveille toiii", "c'est canon bordel", "des moutons des moutons", "arrête toiiiii", "j'peux prendre une photo?", "Je regarde si ya pas un orque !"etc 😄 3000 km de paysages à couper le souffle et de surprises à chaque virage. 👀 3000 km dans notre kangoo camper rebaptisé Jean-Vic pour le voyage 🚙 3000 km que je conseillerais à n'importe qui de faire tellement ce pays est magique!


Carnet de voyage : Road trip de 12 jours en Islande

Détails du voyage


“Se réveiller au milieu de nul part, observer les ciels étoilés seuls au monde, manger du thon, des nouilles et du pain, courir jusqu’à la douche sous la pluie, oublier sa brosse à dent, prendre une douche minutée qui s’arrête trop tôt, dîner dans la voiture, pique niquer au milieu des champs de lave, dormir congelés quand le chauffage ne fonctionne pas, boire du café soluble pas bon, camper près des piscines pour utiliser leurs toilettes, s’arrêter quand on le souhaite, oublier l’heure qu’il est, profiter des paysages époustouflants, voir des aurores boréales en pyjama, rouler de nuit et s’arrêter sans savoir ce qui nous attend comme paysage au réveil, kiffer comme jamais les levers de soleil … l’Islande en van, je re-signe 100 fois. Des souvenirs inoubliables 😍”




Nous sommes partis à 2 pendant 12 jours pleins du 6 au 19 octobre 2018 et avons fait le tour d’Islande par la route circulaire.

L’Islande nous avait toujours paru inaccessible, je lisais partout que c’était cher, très cher et c’est vrai, mais en prenant le temps de fouiller, s’organiser, et en se privant (un peu), il est tout à fait possible de voyager en Islande avec un budget raisonnable. Je vous détaille tout le budget à la fin de l’article. Nous avons choisi de partir en van pour être libres de nos déplacements mais également pour une question financière, les hôtels étant hors de prix.

Avec le recul, octobre c’est top pour visiter l’Islande. Hors vacances scolaire, il ne fait pas encore trop froid, et c’est aussi le début des aurores boréales. Si c’était à refaire je repartirai au mois d’Octobre.


Je plante le décor : l’Islande est le plus beau voyage que j’ai fais ! Les paysages sont exceptionnels, je n’avais encore jamais vu cela ailleurs. Une nature d’une beauté unique, entre terre de glace et de feu. Une sensation encore jamais connue, comme l’impression d’être seuls au bout du monde, sur les terres des elfes et autres créatures fantastiques.


Jour 1 : Le cercle d'or


Clairement le coin le plus fréquenté de l’Islande, sans pour autant être complètement bondé, en tout cas, hors vacances scolaires.

  • Pingvellir : chutes d’eau et plaques tectoniques, un parc national un peu touristique qui donne un avant goût de la beauté de l’Islande.

  • Geysir : Geyser impressionnant qui propulse un jet à 30 m de hauteur toutes les 10 minutes. Une attraction connue de l’Islande, à voir sans forcément s’y attarder trop longtemps, le tour est rapide, et il faut se frayer un chemin entre les touristes.

  • Gulfoss : Chutes d’eau exceptionnelles et impressionnantes par leur puissance ! Un peu de monde, mais à voir et à entendre !

  • Première Aurore boréale vue le soir, somptueux, unique, magique ! Mon seul conseil pour trouver des aurores … levez les yeux !




Jour 2 : Direction le sud


Après un réveil des plus paisibles dans le premier camping, en route pour la fin du cercle d’or avant de descendre vers le sud.

  • Kerid : crater très impressionnant à voir sans hésiter !

  • Randonnée Reykjadalur : Jolie randonnée de 7km qui permets de découvrir la nature Islandaise de plus près, entre montagne, sources chaudes, fumerolles, prairies et rivières.

  • Cascade Seljalandsfoss : originale, on peut passer derrière la chute ! Un peu trop de monde à mon goût, et loin d’être la plus belle cascade, mais vaut le coup d’oeil !





Jour 3 : En route vers Vik


La route du sud est magnifique ! J’ai été époustouflée de la beauté de la route 1 ! Même si le sud est plus “touristique”, ça reste quand même très calme et paisible.

  • Cascade Gljufrabui : une petite merveille cachée juste à côté de Seljalandsfoss ! Il faut s’aventurer un peu au milieu des rochers, passer une petite rivière, et bonjour la surprise !

  • Skogafoss : Cascade non loin de la route circulaire, à voir sans s’y attarder.

  • Plane DC US NAVY : 7 km de marche pour atteindre cette carcasse d’avion échouée au milieu d’une plage immense de sable noir, franchement, ça vaut le coup, surréaliste ! Comme il faut marcher … il y a moins de monde, logique ^^

  • Reynisfjara : Une sublime plage de sable noir surplombée par un ensemble stupéfiants d’orgues basaltiques. Éloignez vous un peu sur la plage, vous serez seuls et pourrez encore plus profiter de ce lieu magnifique !

  • Dyrholaey : Lieu de tournage de GOT, un paysage unique et sublime qui vaut largement le détour !





Jour 4 : On dirait le sud


Nous continuons d’explorer le sud par la route 1.

  • Route vers Pakgil : Trouvée sur le Routard, cette route de 12 km de route à nid-de-poule permet d’arriver sur l’un des nombreux lieux de tournage de Game of thrones, comme l’impression d’être seuls dans un autre monde. Je conseille vivement, d’autant que les 12 km offrent des points de vues somptueux, et pour le coup, vous ne croiserez que des moutons, et encore ! Avoir une bonne voiture … mais pas forcément un 4×4.

  • Fjadrargljufur : Somptueux canyon aux multiples points de vue.

  • Skaftafel : Magnifique glacier, il est possible de l’explorer mais nous nous sommes contenté de marcher jusqu’à son pied. De nombreuses randonnées sont possibles au départ du camping de Skaftafel.





Jour 5 : De Skaftafell à Hofn


Une journée un peu plus calme, le temps n’est pas avec nous, nous en profitons pour faire une pause.

  • Jokulsarlon : Départ à l’aube pour voir le lever de soleil sur la lagune glaciaire de Jokulsarlon. Pas de chance pour nous, il pleut. Mais le lieu n’en reste pas moins exceptionnel.

  • Suite de la journée à Hofn, nous avion loué un appart pour le soir afin de faire une petite “pause”. Comme il pleut, c’est le bon jour pour se reposer.



Jour 6 : Les fjords de l'Est


500 km parcouru pour monter jusqu’au Nord. C’était long, comme l’impression que les virages et les fjords n’en finissent jamais ! Mais la route réserve des points de vue à n’en plus finir, arrêtez là où bon vous semble, les paysages sont exceptionnels.




  • Cascade Hengifoss : une jolie randonnée qui mène à plusieurs cascades, de quoi bien se dégourdir les jambes après une journée en voiture.

  • Seydisfjordur : petit village atypique, avec son fameux chemin arc-en-ciel qui mène jusqu’à l’église.Mignon ! A voir en coup d’oeil, on ne s’est pas attardé.




Jour 7 : Le Nord


Le Nord réserve son lot de surprises ! Bien moins touristique que le sud, vous aurez parfois (souvent) la sensation d’être seuls au monde. Beaucoup font le choix de se concentrer uniquement sur le sud, mais si vous avez le temps, foncez au Nord, ça vaut largement le détour !

  • Dettifoss : Chute la plus puissante d’Europe, clairement, ça réveille ! Allez y tôt le matin, vous serez presque seuls !

  • Cratère Viti : Un cratère surprenant en plein paysage enneigé ! L’Islande, terre de glace ….

  • Hverir : pour d’un coup passer en terre de feu … entre chaudrons de boue, colonnes de vapeur et fumerolles brûlantes, Hverir offre un paysage totalement lunaire et fantomatique !

  • Grotte Grjotagja : La fameuse grotte vue dans GOT, dans la scène lovelove entre Jon Snow et Ygritte. Une eau à plus de 40 degrés, où l’on a juste trempé nos pieds car interdiction de s’y baigner. J’avoue c’était mon petit kiffe d’y aller !






Jour 8 : Vers la péninsule de Vatsness

  • Akuyeri : Nous avons dormi à Akureyri, c’était très étrange de retrouver un semblant de civilisation après tous ces jours passés entre nature et petites bourgades. On a commencé par une balade improvisée à la sortie de la ville, clairement, les paysages nous ont appelé, on a avancé au feeling, et c’était canon !

  • Source chaude naturelle : là, c’est LA trouvaille de notre séjour. Une source chaude naturelle au milieu de NUL PART ! On n’avait absolument pas envie de faire le blue lagoon ou autre source payante et touristique, on a donc cherché, fouillé sur les blogs, et nous avons atterri là. Quel souvenir magnifique !

  • Les anciennes maisons traditionnelles Islandaises : sur la route, nous nous sommes rendu sur un site où se trouve d’anciennes maisons traditionnelles : économiques, énergétiques et écologiques! Il n’en reste plus beaucoup dans le pays (non habitées pour la plupart) mais j’avoue que j’étais totalement fan (voir hystérique) quand on en croisait une. Ici, nous avons découvert une ferme habitée jusqu’en 1947, et aujourd’hui devenue un musée pour permettre aux visiteurs de découvrir la vie Islandaise d’autrefois. Un petit air de hobbit là dedans non ?

  • Presque île de Vatnsnes : Un petit détour … qui vaut le détour ! Un écrin de verdure, où seuls les moutons, chevaux et phoques semblent se croiser. Vous y trouverez prairies, rochers et points de vue marins. Allez y au coucher de soleil, les lumières et couleurs sont magnifiques. En plus, vous ne croiserez que très peu de voitures.










Jour 9 : Vers la Péninsule de Snaefellsnes


Nous repartons pour une plus longue route vers la Péninsule de Snaefellsnes. Terre beaucoup plus sauvage, la péninsule nous a beaucoup plu, malheureusement, le temps n’était pas avec nous. Entre fjords impressionnants, pics volcaniques, vastes plages, coulées de lave et falaises, le coin mérite qu’on s’y attarde. Ne loupez pas Kirkjufell, autre lieu de tournage de GOT.




Jour 10 : suite de la péninsule


De nombreuses randonnées sont à découvrir, on en a tenté 2, mais sous la pluie, le charme était moins au rendez-vous. On s’est également offert notre premier resto islandais à Arnarsrapi, c’était du luxe après 10 jours de boites de conserves !

Un coin qui mérite le coup d’oeil, mais si vous n’avez pas le temps de faire cette route à l’Ouest, vous ne louperez pas le meilleur.



Jour 11 : Reykjavik et retour dans la nature

  • Reykjavik … j’ai trouvé ça … vide ! Vide et calme ! Le tour est très vite fait, les magasins sont chers, la ville se visite rapidement. On a fait le choix de pas s’y attarder et de retourner dans la nature pour finir la journée.

  • Village d’Olly : On continue la saga Game of thrones : le village d’Olly (le fameux qui poignarde notre King in the north !) Et juste derrière, la cascade d’où on peut apercevoir Ygritte tirer à l’arc à un moment. Ce petit village inhabité est vraiment perdu au milieu de l’Islande.

  • Cascade Haifoss : Notre classement des plus belles cascades était déjà fait à 24h du départ … c’était sans compter sur celle-ci, qui s’est hissée de loin à la première place . Nous avons encore eu la preuve que voyager hors des sentiers battus nous promet à tous des moments uniques. L’Islande nous a définitivement reservé chaque jour des surprises, jusqu’au bout du voyage. Inoubliable.


</